samedi 16 juin 2012

En panne de créativité?


Je l'avoue, j'ai un but en écrivant ces textes sur la créativité. C'est celle de pondre un "cheminement" dans lequel j'aborderais différentes étapes dans un projet artistique personnel. Mais avant, je touche des points très terre-à-terres au sujet de la créativité.

Aujourd'hui, je veux parler de déblocage. Bien sûr, j'ai parlé dans Les obstacles à la créativité de certains problèmes que nous pouvons rencontrer, mais là, je l'aborde d'un angle positif: Qu'est-ce qui favorise ou débloque notre créativité. Aussi, je parle davantage d'un contexte où nous sommes engagés dans un projet. Vous savez un peu comment vous y mettre et vous savez qu'est-ce qui vous nuit...mais ça ne marche pas vraiment encore! Essayez quelques unes de ces tactiques:

1-D'abord, ne vous entêtez pas à rester là (par exemple, devant votre page blanche) si ça fait une heure ou 2 et que rien ne vient: faites autre chose, allez prendre une marche, mettez de la musique, dansez,  bref, changez l'énergie statique qui plane sur ce moment. Je ne vous conseille pas d'écouter la TV. La télévision est une tueuse de créativité: elle vous dit quoi et comment penser.
2-Alors que vous êtes dans votre quotidien, pas en train de cogiter sur votre projet, faites les choses autrement: prenez un autre chemin pour aller travailler ou faire ce que vous faites normalement, mangez dans une autre pièce que la cuisine, changez les meubles de place, cassez votre routine. Ici je ne parle pas d'une manière absolue ou tout le temps. Si vous faites toujours n'importe quoi, cette méthode ne donnera rien. Mais particulièrement si vous êtes quelqu'un d'organisé, ceci devrait ouvrir une porte.
3-Retrouvez l'enfant en vous: les enfants sont de vrais artistes naturels. Ils ne cherchent pas leur créativité: elle est là avec eux en tout temps et à mesure qu'ils vieillissent, elle se calme, et cède peu à peu la place à la rationalité. C'est bien comme ça: on ne peut pas passer notre vie à gambader d'un pays à l'autre sur le trottoir, à voir des êtres fabuleux dans les nuages et à donner des spectacles pour une foule imaginaire! Mais c'est ce processus qui se faisait si facilement que nous devons retrouver pour avoir notre créativité en éveil.
4-Donnez-vous du temps: Le stress est un autre tueur de créativité. Il a été avancé plusieurs fois que la pression stimule la créativité et je crois que c'est un mythe. Parfois, c'est notre faute si nous sommes autant sous pression. Je vous donne un exemple personnel: J'ai été professeur de danse et chorégraphe et je devais préparer mes cours et, surtout, trouver plusieurs musiques de chorégraphies en même temps. Si je voulais toutes les trouver (selon les différents âges et niveaux d'expérience, n'oubliez pas) la même journée, ça n'allait pas comme je voulais. Mais si, j'écoutais beaucoup de musique longtemps d'avance, tout en faisant mes tâches quotidiennes, j'avais déjà fait quelques choix, sans trop m'en rendre compte, la journée où je m'y mettais, et ça allait beaucoup plus facilement: je m'étais donnée du temps. Il est vrai que, parfois, la créativité peut naître dans certaines contraintes (ça aussi, j'en reparlerai) mais pas celle du temps.
Je termine avec ce petit film où on voit nos spécialistes en créativité, et avec certaines contraintes oui, qui ont produit de petites œuvres d'arts, et quel rôle le temps joue dans leurs productions artistiques.

 

Commentaires