lundi 26 décembre 2011

Tricot inutile


Je tricote presque toujours des choses utiles. Mais dernièrement, j'ai pris connaissance du "yarn bombing". C'est un petit acte de protestation et provocation fait par des tricoteurs(euses). Ils mettent du tricot dans des endroits publics, donc illégalement, pour mettre un peu de couleur dans la grisaillerie de la ville et, probablement, pour s'affirmer en tant que tricoteuse dans un monde qui en rit un peu.

Sur ravelry, Meepsy (Aline), nous a montré ce petit bout de nouvelles où on le faisait légalement, quelque part dans les Alpes. Au début, je trouvais ça inutile, voir bizarre. Mais il faut avouer que j'ai eu dernièrement, disons, un moment d'agacement avec les cercles des fermières (je m'excuse pour le mien qui est vraiment super) et leur manie de parler de choses utiles. Comment on définit ça quelque chose d'utile? Ce qui est utile pour quelqu'un peut être inutile pour un autre. Et si ça fait sourire, est-ce que c'est utile?
Ces temps-ci, je fais des décorations de Noël, en particulier ceci:

Et c'est assez inutile aussi, mais particulièrement relaxant!

Il faut avouer que j'ai fait une quantité industrielle de poupées à un moment donné. Donc, oui, je suis capable de faire des choses inutiles. Et en y repensant, je pense que cet été, je vais trouver un temps pour faire mon petit knitting bombing dans ma cour. J'sais pas quoi encore....

mercredi 21 décembre 2011

Message de Noel


Les plus perspicaces auront remarqué dans les liens utiles à droite depuis peu de temps "Centre du plein évangile de la rive-sud". J'assume. Oui, je vais à l'église. Je n'en parle pratiquement pas sur ce blog (et n'ai pas particulièrement l'intention que ça change) sauf pour ce message, il y a un an et demi. Il me semble que ce n'est pas exagéré. Mais, pour une fois, pour Noël, je vous présente ce vidéo que mon pasteur a fait comme réflexion de Noël. Peut-être que vous ne croyez pas, que vous êtes athée et je respecte votre choix. Mais peut-être que vous ne savez plus trop: la religion vous a laissé un goût amer par le passé. Si c'est le cas, vous n'êtes pas le(la) seul(e). Donc, voyez ceci comme une réflexion et non pas une propagande religieuse (au Québec, on est méfiant à ce sujet).
En passant, si vous persévérez jusqu'à la fin du vidéo, je suis dans le groupe francophone qui souhaite "Joyeux Noël". Si vous n'arrivez pas à me voir, reconnaissez au moins mes mitaines que mon mari brandit dans les airs!


P.S. Au cas où vous vous poseriez la question (à cause de son accent), Donald Walsh est natif de Québec et de descendance Irlandaise et, oui, c'est le frère de Bob Walsh.

vendredi 16 décembre 2011

Bandeau sampler


De la série "Personnalisation", je viens de publier ce patron de bandeau double en 3 différentes grandeurs. Il est 2$ dans mes patrons sur ravelry.

Il y a un choix de 9 samplers. À jumeler avec les mitaines samplers!

J'ai dit qu'il était double, donc il est aussi réversible pour une toute autre allure, si désiré.




Comme de raison, un rien va à Fanny!

mercredi 14 décembre 2011

Décorations de Noel faites maison


La musique de Noël joue. Je m'apprête à cuisiner quelques biscuits et je viens de sortir mes décorations de Noël. C'est Yvan qui commence le sapin.
Jupe de sapin

J'ajoute tout d'abord mes décorations faites à la main. Si il reste de la place, je mets le reste. Mais pendant qu'Yvan montait le sapin, j'ai sorti mes courte-pointes de Noël.

détail de l'ange qui est revenu souvent!

celle-ci est sur notre lit

Et oui, j'ai déjà fait ça, il y a plusieurs années. C'est un peu fou et je ne recommencerais peut-être pas (d'autant plus que j'ai plus de courte-pointes que j'en ai besoin) mais maintenant que je les ai, j'avoue, ça fait très Noël.
Pliée sur cette chaise avec des coussins crochetés



Et oui, celle-ci est tricotée! Je ne l'ai pas toute faite la même année.






Voici les calendriers de l'avent dont Olivier parle dans son blog. Je tiens à préciser que je ne suis pas une experte des courte-pointes, mais ça m'a beaucoup intéressé à une certaine époque.







En entrant chez moi, voici ce qui vous accueille (inspiré de la jupe de sapin).

vendredi 9 décembre 2011

Mes cours sont finis!

 J'ai eu mon dernier cous de tricot avant-hier soir et, tiens, pour une fois, je vous montre le résultat de leur travail. Je suis pas mal fière d'elles!
Voici Nathalie: elle porte son projet débutant, l'écharpe échantillon.
Projets du cours intermédiaire: la veste bsj, des bas...
...mitaines, chapeaux et autres projets relativement simples.

projets du cours avancé: jacquard. On y voit des projets de la série "Symétrie"...




...et de nouveaux patrons pas encore publiés!

lundi 5 décembre 2011

Hola de Holguin!

Vue de notre chambre

Et oui, j'arrive de voyage: mes deux derniers messages étaient préparés à l'avance et planifiés pour les dates où ils sont sortis. Je me trouve "hot", mais, bien sûr, c'est mon fils Olivier qui m'avait expliqué comment faire. Parlant d'Oli, il a eu la brillante idée de faire un "calendrier de l'avent" en musique sur son blog. Son premier message concernait une toune favorite dans notre famille. Allez voir vous-même!
Qu'est-ce qu'elle fait la madame d'après vous?

Pour mon voyage, c'était à Cuba. Nous avons eu du beau temps pas mal, mais pas toujours. Dans mon cas, pas de problèmes: je deviens abrutie par trop de chaleur.

Holguin, c'est un peu plus à l'est sur l'Île de Cuba. La particularité, c'est le corail (ça prends des chaussures pour se baigner) et les poissons.
un poisson qu'on voyait souvent: leur couleur est superbe!

Avec Sylvie
Yvan et Normand

Nous y sommes allés avec les mêmes amis que la dernière fois, il y a 2 ans. Ils sont très habitués à voyager, eux et c'était aussi plaisant d'être avec eux. Mais deux semaines, je pense que j'ai trouvé ça un peu long. C'est super de penser que tu as 2 semaines devant toi, mais à la fin, tu as fait le tour. On finit par voir des choses dignes d'un film comique: certains québécois en vacances donneraient beaucoup d'idées à un scénariste ou un écrivain de comédie!
Et quand on arrive, j'aime particulièrement l'hiver. Mon autre fils nous avait écrit les paroles du chant " Mon pays" de Gilles Vigneault pour nous accueillir (lui, il était couché: à 3hrs30AM, c'est plutôt normal). J'ai été surprise qu'une autre blogueuse, Vanessa de Montréal, avait fait un message sur ce chant.
Emmenez-en de la neige!

mercredi 30 novembre 2011

Comment je gagne ma vie


Je prends un peu de votre temps pour vous parler de ce que je fais dans la vie. Disons que je donne des cours de tricot, je vends à quelques expositions mes articles tricotés et je vends mes patrons. J'ai répondu de façon à être comprise par la plupart des gens qui demandent comme premier contact avec une personne: Qu'est-ce que tu fais dans la vie? Je leur réponds ce que je viens de vous dire, car cette question demande en réalité: comment gagnes-tu ton argent?

Avant de poursuivre, je dois admettre que tout ce que je viens de vous dire est loin de me donner, ce qu'on appelle une job à temps plein. Et alors?
Il était autrefois presque immoral pour une femme de travailler hors de la maison. Aujourd'hui, c'est le contraire qui semble immoral. Je ne viens pas ici pour défendre nécessairement le rôle de femme à la maison, car en réalité, il n'y a pas qu'une seule façon de vivre; et si on assume nos choix, où est le problème? Je veux plus parler du problème qui fait que nous évaluons les gens au montant d'argent qu'ils gagnent. Croyez-moi, je crois au travail, à l'activité: il est sain de s'occuper et de se rendre utile. Mais regarder la situation, la carrière, le montant d'argent gagné plutôt que l'identité, la passion et l'unicité d'une personne, ça me hérissera toujours! Je sais que presque tout le monde va lire ce que j'écris et dire: "Ouin, c'est vrai ça!" Mais à la première occasion, nous allons juger très facilement la personne qui est sans travail...sans même nous en rendre compte.

La société de consommation telle que nous la connaissons et le travail pour un salaire sont relativement nouveaux. Voyez ce documentaire à ce sujet.Comprenez-moi bien, je ne suis pas en train de dire que nous devrions tous laisser nos jobs et se faire vivre par le bien-être social. Mais est-il nécessaire de choisir ce qui paie le plus plutôt que ce qu'on aime mieux? Est-il nécessaire de posséder toutes ces choses pour être heureux? Est-il nécessaire que les 2 parents travaillent pour que les enfants soient biens? J'ai une cousine qui, avec son conjoint, vit du produit de leur terre. Ils n'ont pas de "salaire", mais ils mangent littéralement le fruit de leur travail. Wow!

Tout à l'heure, je disais que je ne défendais pas le rôle de la femme à la maison, j'ai à moitié menti. Je défends le fait qu'un parent reste à la maison pendant que les enfants sont petits. Pauvres enfants ballotés parce que c'est la course folle dans la maison, et ce, tous les jours! Mais pourquoi la mère devrait-elle sacrifier sa carrière? C'est à voir: ça peut être le père dans certains cas. Remarquez que je n'aime pas plus les rôles figés de l'époque. Ce que je n'aime pas, c'est qu'à chaque époque, il y ait toujours des gens qui ne réfléchissent jamais, qui jugent facilement et qui imposent la façon de voir bien vue de l'époque.

Je reviens à comment je "gagne ma vie". Je suis à la maison, donc je cuisine un peu. Je fais mon pain. J'ai beaucoup cousu quand les enfants étaient jeunes. Je fais la plupart de mes vêtements. Je vis dans un petit jumelé très modeste que je décore à ma façon. J'aime les choses artistiques et créatives, mais je n'ai pas de goûts de luxes et de vie mondaine. Mon mari a un travail avec un salaire moyen. Nous sommes sur le seuil de la pauvreté (selon les normes du Québec) et...c'est complètement ridicule car nous ne manquons de rien.
Nous sommes allés manger dans un restaurant chic dans le Vieux Québec (avec un coupon-cadeau de 50$) il y a une couple de semaines et la facture de 100$ m'a fait sortir les yeux de la tête. Dire qu'on n'a presque pas relaxé tellement on était coincé par le style huppé et branché! Pas grave, c'en était drôle de dépaysement. Donc, je gagne le droit d'exister en travaillant de mes mains, en écrivant, en créant et en étant plutôt calme, et par le fait même, pas trop hystérique de stress.

mercredi 23 novembre 2011

Peace and Love


Ce poncho est long à faire, mais facile. J'ai utilisé de la Red Heart confort (600g de bleu pâle, 400g de gris) et Red Heart Super Value (200g de marine) et des broches 5mm pour un échantillon de 16mls X 22rgs pour 10cm en jersey. J'ai aussi utilisé un crochet de 4.5mm pour la bordure du col. Donc, un ouvrage économique.

J'ai monté 72mls. Pour le côté gauche, j'ai fait 65mls au point de riz, 6mls pour la torsade et une maille envers sur l'end (pour la couture).

Pour le côté droit, c'est une ml env, 6mls pour la torsade et 65mls au point de riz.

La torsade de 6mls est croisée à droite (on place l'aig à torsade derrière) pour le côté gauche, après 4rgs, puis à tous les 8rgs.
Pour le côté droit, on croise à gauche (on place l'aig à torsade devant).
Après 84rgs, j'ai commencé à introduire le gris une ml à la fois (par rg) du côté de la torsade. En même temps, j'ai changé de point en dehors de la torsade. Le 2ème point est un point panier,

6mls end, 6mls env, pendant 8rgs. Après, on contrarie le point (6mls env, 6mls end): le tout une ml à la fois, ce qui veut dire qu'au début, il n'y aura qu'une ml end, puis 2, puis 3...jusqu'à 6, et là la 7ème devrait changer, mais on attends le rg suivant. Car chaque fois qu'on change une ml de couleur, elle est à l'end sur l'end pour ne pas voir le changement de couleur sur une ml env. En dehors de ça, on fait suivre le point en décalant d'une ml.

Après un autre 88rgs, on introduit le marine du côté de la torsade, une ml par rg aussi. Le nouveau point en-dehors de la torsade est le jersey (un rg end, un rg env), sauf les 2mls qui séparent la torsade et ce point qui seront toujours end (point mousse).

Le côté se termine quand on est arrivé au bout pour le marine.
Pour les côtés qui seront utilisés pour le dos, 2rgs avant la fin, on rabat les 20mls côté encolure (le même que la torsade). Puis, on rabat les 52mls qui restent en une fois.

Pour les côtés qui seront utilisés pour le devant, on commence les diminutions de l'encolure, 52rgs après l'introduction du marine. Du côté de la torsade, on rabat 8mls. Puis on continue de rabattre à tous les 2rgs (pour toujours rabattre du même côté): 4mls, 3mls, 2mls, 1ml, 1ml, 1ml. On arrête les diminutions et quand on est arrivé à la fin de l'introduction du marine, on rabat les 52mls en une fois.
Pour l'assemblage, on coud les 2 dos ensembles de bas en haut et on coud les 2 devants en laissant une section d'environ 3 pouces non cousue. On coud les épaules.

Pour la finition: avec le crochet de 4.5mm, on fait une bordure au crochet en mailles serrées avec la couleur marine, puis le gris et finalement le bleu. J'ai fait 3mls serrées dans les coins et 3mls serrées fermées ensembles dans le creux. Il y a une bride de 10 ml en l'air dans le coin gauche (une ml serrée avant et une ml serrée après dans la même ml) pour une fermeture avec un bouton.