lundi 7 août 2017

L'été et les MAJ

Je n'ose plus écrire "mises à jour" dans mes messages (d'où le MAJ) tellement je l'ai écrit souvent dans mes titres durant la dernière année. J'ai commencé à remettre mes anciens patrons à jour depuis septembre 2016, à raison de un ou 2 par semaine. J'ai dépassé la moitié, c'est sûr, mais je suis loin d'avoir fini! Il va me rester mes e-books Personnalisation et Jolis Pieds...dans 7 ou 8 patrons que je vais commencer à y travailler.
Alors voici les derniers achevés. D'abord 2 paires de bas:
Patron: Bas d'été no 3, explications clarifiées et grilles refaites

Patrons: Les bas modulaires

 Puis, en 2011 et 2012, je m'étais amusée à faire des camisoles constituées de points divers, entre autres de points ajourés, pour porter l'été. 
Je les ai beaucoup portées
L'un d'eux, le premier, j'ai décidé d'en faire un patron gratuit...plutôt que de l'enlever. Pourquoi? Je n'avais fait qu'une grandeur, et, pour dire vrai, je ne l'aime pas assez pour la recommencer et faire des calculs pour d'autres grandeurs. Je ne suis pas très satisfaite des photos non plus. Il faut dire que le fil utilisé n'avait pas de tenue.
Patron gratuit: Maisons en rangées
Par contre, le 2ème modèle est en 4 grandeurs: j'ai refait les grilles et y ai ajouté un schéma. Il n'est donc pas gratuit.
Patron: Chaînes de liberté
 D'ailleurs, tous mes nouveaux patrons de chandails comportent un schéma, cet espèce de dessin du vêtement avec les mesures pour toutes les grandeurs. Et quand je remet un patron de chandail ou de veste, j'y ajoute un schéma aussi.

Voilà! Je prépare mes cours pour le festival de la p'tite laine et pour l'automne. Je travaille sur mon e-book Les Saisons du Tricot qui va sortir le 21 septembre (et qui contient 21 patrons). Tout ce qu'il reste, c'est du travail de mise en page. Mais, dans les semaines qui vont venir, je vais publier 2 ou 3 patrons de ce e-book, histoire de vous titiller un peu. Et là, je travaille sur un patron exclusif pour les Alpagas Aldo. La laine est d'une douceur! Ouf! Alpaga, mérino et "seacell": ce n'est pas du "cheap"!
Patron à venir.
Il sera gratuit avec l'achat de la laine (des Alpaga d'Aldo) pour le faire.
Disponible dès le Festival de la p'tite Laine!
Ah oui: Mon cours de tricot jacquard du festival de la p'tite laine est plein (plus de places disponibles). Mais, nous en organisons un autre 3 semaines plus tard (30 septembre) à la ferme des Alpagas d'Aldo. Ce sera un cours plus long, avec laine fournie. Détails à venir!
Mais, en attendant, il reste de la place pour mon cours de tricot modulaire du festival de la p'tite Laine. 

mardi 1 août 2017

Je suis deuxième


J'ai attendu avant de vous montrer ça: la photo de ma 2ème place au niveau régional pour le concours des cercles des fermières. J'ai le résultat depuis avril passé. J'ai attendu parce que je voulais vous parler d'autre chose avec ça. 
D'abord pour le concours, moi, je suis satisfaite de ce résultat. Pour aller au régional, je devais arriver première au niveau local. Et pour aller au provincial, il aurait fallu que je sois première au régional. Les femmes de mon cercle étaient déçues que je ne sois pas arrivée première, disant même que mes jambières étaient mieux que celles de la première (je ne sais pas: je ne les ai pas vues). Les jugements des concours des fermières se font par qui veut bien le faire. Ce qui fait que je suis même déjà arrivée dernière au niveau local (une autre année)! Et vu que les membres de mon cercle aimaient mes jambières, moi, j'étais contente. Je venais aussi de m'éviter le stress à savoir comment je me classerais au provincial. Hi! Hi!

Je n'ai pas toujours été comme ça, et je dirais que je lutte constamment avec une nature compétitive profondément ancrée en moi. Plus jeune, je me suis rendue malheureuse à ne pas arriver comme je voulais: arriver première. J'ai fait de la compétition en gymnastique et en plongeon. Et je n'excellais pas vraiment dans ces disciplines. Une chance qu'il n'y avait pas de compétition en danse dans ce temps-là! Quand tu as cet élan en toi, tous les conseils, sur le coup, ne font pas effet. Des conseils comme "ce qui est important, c'est de participer", ou "voyons, prend pas ça de même", ou "il y a des choses plus importantes dans la vie". Quand tu es compétitif, et que tu n'es pas mature, ton identité est attachée à la discipline que tu pratiques. 
Mais j'ai appris, et je regarde ailleurs. J'ai réalisé où est la vraie richesse, et j'ai de la compassion quand je vois un/e jeune qui se compare (parce que ça va jusque là). Je sais ce que c'est, et ceux qui disent qu'ils ne comprennent pas, je me dis qu'ils n'en ont jamais vraiment vécu, ou qu'ils étaient toujours les gagnants dans tout ce qu'ils faisaient. Mais certaines personnes, je le sais, ne sont tout simplement pas faites comme ça, et ça m'impressionne. 
J'ai maintenant des réflexes pour m'éloigner de cette attitude quand elle monte en moi. Je change d'angle de vision (et aujourd'hui, ça marche). Je cherche à avoir MA place, pas LA place d'un autre. Je me dis que le succès d'un autre ne m'enlève rien à moi. Je vais même jusqu'à encourager ou aider la personne qui a pu (l'espace d'un moment) être une "menace".

J'ai appris que chaque personne est unique, même celui/celle que vous considérez comme "looser". Je n'étais pas juste une gymnaste ou une plongeuse. Je n'étais pas juste une danseuse. Et là, je ne suis pas juste une tricoteuse (ou une designer en tricot: oh, possibilité de compétition ici). Je fais plein d'autres choses (si il faut absolument regarder ce que les gens font pour les étiqueter). 
En fait, je suis (et chacun de nous) bien plus que ce que je fais ou ne fais pas. Je ne suis pas obligée de performer pour avoir de la valeur. Je fais de mon mieux dans ce que j'ai à faire, et je fais attention à l'autre. Ça c'est important! 
Nos relations (pas obligé d'avoir une vie sociale trépidante, juste prendre soin de ceux qu'on aime), 
la qualité de notre vie (faire des choses que nous aimons, à un rythme qui nous convient), 
et une conscience en paix (être authentique et honnête): voilà ce qui a du prix à mes yeux.


N.B. Le titre de cet article m'a été inspiré par le nom de ce site. Même si je ne parle pas de la même chose qu'eux, je crois que c'est à cause d'eux que j'ai eu cette réflexion. Allez faire un tour, il y a de belles histoires de foi. 

lundi 17 juillet 2017

Beau et frais pour les "grands aventuriers"


Notre chalet est le 2ème à droite
C'est ce qu'il faisait comme température à Rimouski dans mes 2 semaines au chalet de l'Anse-au-Sable. Moins de pluie et d'humidité qu'à Québec, plus frais, bref, une température idéale pour moi. 

Petit cours de tricot improvisé avec mes tantes
Un haut au crochet terminé là-bas: patron à venir
Il y a pire comme endroit pour tricoter, n'est-ce pas?
Ce fût donc un temps de repos et de randonnées. Nous avons fait quelques petits circuits de marches à Rimouski: Yvan allait porter la voiture à un endroit déterminé et revenait à bicyclette. De l'Anse-au-Sable au Parc Beau-séjour, tout le chemin de Ste-Luce, et quelques fois: la promenade qui longe le fleuve.

Nous sommes même allés sur l'Île St-Barnabé! Cette île que nous ne pouvions pas visiter dans ma jeunesse, en face de Rimouski. Elle nous faisait imaginer des histoires abracadabrantes, à commencer par celle de l'ermite Toussaint Cartier qui y a vraiment habité dans le 18ème siècle.

Départ de la marina de Rimouski...
...en zodiaque.

Une épave sur la rive nord de l'Île
Un abri rudimentaire pour...
...se badigeonner d'huile à mouche: in-dis-pen-sa-ble!
Un des rares sentiers sur l'Île St-Barnabé
Sur la face sud
Le plus spécial, c'est certainement la vue sur Rimouski

Nous ne sommes pas ce qu'on peut appeler de "grands aventuriers" (Ça non! C'était du sarcasme dans le titre). Et l'Île, c'est vraiment sauvage. 
Arrivés sur le minuscule quai de l'île, un sympathique jeune homme nous a dit "bienvenue sur l'Île". Ce fût l'essentiel-non l'entièreté de son discours de bienvenue. Nous ne savions pas trop où aller. Une chance que nous nous avions pris un plan avant de partir. Il y a des genres de circuits, mais ce ne sont pas de "jolis-sentiers-bordés-de-fleurs-où-de-jolis-arc-en-ciels-de-bonheur-nous-fraient-un-chemin-à-travers-un-tapis-de-mousse" (Bon. La dernière phrase est LÉGÈREMENT exagérée, j'en conviens). Il y a bien quelques sentiers dans les bois, mais ils sont faciles à manquer. Et c'est ce qui nous est arrivé. Nous nous sommes donc retrouvés à marcher sur une section de plage pleine de rochers et de dénivellations. Crime que le quai (très petit d'ailleurs) semblait s'éloigner de nous vers la fin! Disons qu'on a bien ri...de nous-même.
Et il nous est arrivé à peu près la même chose dans une autre "expédition". Nous voulions faire tout le sentier du littoral, de Nazareth au Rocher Blanc. Une section de ce sentier porte le nom de Bernard Voyer (un explorateur natif de Rimouski) et contient des portions, comment dire: périlleuses? Et, bien entendu, nous les avons prises par erreur!

"Bin oui toé, la portion Bernard Voyer! Qu'est-ce qu'il fait dans la vie donc Bernard Voyer? Ah oui, c'est un grand explorateur! Non mais tsé, c'est plus de mon âge!" 
C'était mon discours (oui, à haute voix, Yvan peut en témoigner) alors que j'enjambais ces rochers avec crainte de me fouler quelque chose, et que je me tapais dessus un peu partout pour tuer, si possible, quelques moustiques (vous voyez la scène?). Par la suite, nous avons réalisé nous être trompé de chemin, avoir dévié de la section "grand public" pour aller dans une section moins praticable. Quoiqu'ils la qualifiaient de "relativement facile comprenant pentes et escaliers". C'ÉTAIT CARRÉMENT CASSE-GUEULE! Pas pour moumounes comme moi! (Encore un soupçon d'exagération)



Voilà pour une portion de nos 2 semaines de vacances à Rimouski. Je vous reviens sous peu avec mes tricots qui se prenaient bien entre 2 excursions!

dimanche 2 juillet 2017

Période de vacances


Et oui, je suis en vacances! Mais, je vais prendre le temps de vous montrer ce que je fais ces temps-ci, et ce sur quoi je travaille.
Commençons par les patrons qui ne sont pas de mes patrons:
Patron de MCLdesign: cardigan Péridot
Patron de Anna Zilborg: Mitaines 6-4
du livre: Magnificent mittens and socks
 Dans la série, futurs patrons (donc, pas de lien de patron puisqu'ils sont en écriture). La plupart pour dans un an (et oui, il faut s'y prendre tôt pour publier un patron).



Ensuite, je travaille sur un nouveau patron de crochet. Si je ne change pas d'avis, il devrait être publié d'ici un mois.

Dans la section, mes récentes mises à jour (ancien patron retravaillés)
2 versions du même patron:
Gants Chérie
Patron: Bas d'été no 1
Patron: Bas d'été no 2

 Je termine par une photo de moi avec ma nouvelle jupe, car oui, je la porte en public finalement! Suivez-moi aussi sur facebook et sur instagram pour des publications-éclair un peu plus en temps réel.
 Bon et ressourçant été à tous!

mardi 20 juin 2017

20 choses sur moi


Il y a un mois, je suis allée donner un cours de tricot à Rimouski. L'idée m'est venue, pour me présenter rapidement, de dire 10 choses sur moi et le tricot, puis 10 choses sur moi en-dehors du tricot. Alors, pour le plaisir, je vous les partage.


10 choses sur moi à propos du tricot

1-Je tricote activement depuis que j'ai 14 ans. Ça fait donc 41 ans que je tricote (zut, je viens de vendre mon âge).

2-Ma mère ne tricote pas, bien que ce soit elle qui m'a montré les mailles endroit et les mailles envers (zap).

3-Entre l'âge de 14 à 18 ans, j'ai tricoté au moins 10 chandails, pas des œuvres d'art il est vrai.

4-Je me suis pensée seule au monde à tricoter, avant d'entrer dans un cercle des fermière, mais surtout, avant d'aller sur internet.

5-J'ai 4 passions dans le tricot: les poupées tricotées, les torsades, le tricot modulaire (domino knitting), et, non le moindre, le jacquard.

6-J'enseigne le tricot depuis 2005, j'ai commencé dans mon cercle de fermières.

7-J'ai déjà vendu mes items tricotés (et fait quelques expositions), mais j'ai abandonné ça car c'est la chose la moins payante dans le tricot...sauf si vous décidez de mettre 150$ pour une paire de bas: là ce serait juste correct (pas hyper payant).

8-Je tricote 35 à 50 hrs/semaine.

9-Je fais aussi du crochet. J'ai même déjà eu des périodes où je faisais beaucoup plus de crochet que de tricot.

10-Je crée des patrons depuis 2010. Il y en a ici, sur ce blog, mais la plupart sont sur ravelry.


Bonus entre 2 (moyennement rapport au tricot)-Je fais à l'occasion de la couture et j'ai déjà fait de la courtepointe.



10 choses sur moi sans rapport au tricot

1-Je suis Native de Rimouski dans le bas St-Laurent.

2-J'ai déjà fait de la gymnastique et du plongeon de compétition (mais je n'étais pas particulièrement douée).

3-J'ai co-fondé l'école de danse Quatre Temps, avec 3 autres amies professeures de danse en 1981, donc j'ai fait de la danse pendant un certain bout de temps (classique, jazz, moderne).

4-Je suis mariée au même homme depuis 33 ans.

5-J'ai 2 enfants adultes, des garçons, de 29 et 31 ans.

6-J'ai 2 petits-enfants, un garçon et une fille, de 7 ans et bientôt 6 ans.

7-J'ai aussi demeuré à St-Anaclet (2 ans) et à Baie-Comeau (un an). Je demeure présentement à Lévis.

8-Je suis croyante évangélique pentecôtiste depuis 35 ans.

9-Je suis passionnée de couleurs (presque toutes) et de musique (progressif, rock, jazz).

10-Je suis une nouvelle adepte de Hygge, cette philosophie Danoise. J'ai d'ailleurs un faible pour la Scandinavie, l'Islande et la Lituanie.

Finalement, c'était 21 si j'inclus mon "bonus" que je ne savais pas dans quelle catégorie mettre. Hi! Hi!


lundi 12 juin 2017

Début d'été


J'ai sauté une semaine! Ohhnnn! Mais j'ai des raisons! D'abord, j'ai donné un cours sur le jacquard à Rimouski (boutique La Vie Laine) dimanche le 4 juin. Quelques images de la fin de semaine (nous en avons profité pour y passer la fin de semaine).

Pas loin de la route panoramique

Un petit coin privé généreusement offert à tous

 ...et des images du cours lui-même.



crédit des 4 précédentes photos: La Vie Laine
Le lendemain, j'étais fatiguée et j'avais prévu écrire un petit quelque chose quelques jours plus tard, mais ma mère est entrée d'urgence à l'hôpital pour un problème de santé qui a nécessité une opération. Alors, ma semaine (et depuis une semaine), ma vie est assez remplie de...visites à l'hôpital. Mais là, aujourd'hui, je vous montre au moins mes dernières mises à jour.
Mon patron (toujours gratuit) de bas rayés à l'infini
Mon patron de chaussons Pieds Légers
Mon patron de gants Alicia
Présentement, il fait très chaud, mais il parait que ça ne durera pas. Voici mes derniers projets terminés (oups, je vois que ça fait longtemps que je ne vous en ai pas montré):
une jupe improvisée et qui dormait depuis la fin de l'été passé
Ce patron de mitaines de Anna Zilborg
Mon Blomekrans (ça veut dire couronne de fleurs),
patron de Tori Seierstad,

excusez mais il fait trop chaud aujourd'hui pour le porter pour une photo.
Une de mes improvisation pour gants en laine à bas
Un futur patron de ma collection d'automne
Un autre futur patron de ma collection d'automne

Et, tant qu'à en parler, une petite primeur sur le nom de ma collection de cet automne.
C'est ainsi que ça s'appellera
En attendant, portez-vous bien (je ne sais pas pourquoi, mais je réalise soudain que la santé est quand même assez importante. Hi! Hi!). À bientôt!